La faïence provençale.

Le meilleur moyen pour découvrir cet art admirable est de rendre une visite au musée des arts décoratifs, de la Faïence et de la mode à Marseille, au Château Borély. Vous pourrez y voir 1 500 pièces de céramique, consacrées pour une large part aux Faïenciers de Marseille, mais aussi de Moustiers-Sainte-Marie, Apt, La Tour d’Aigues. Vous pourrez aussi visiter les nombreux ateliers existants encore aujourd’hui

Le musée Borély à Marseille.

Enfin vous pourrez apprécier les très célèbres faïences provençales de Moustiers-Sainte-Marie qui ont commencé vers 1680 une production qui sera continue jusqu’en 1982. Ces faïences sont célèbres pour leurs scènes de chasse et surtout les fameux décors dit « à la Bérain » un peu chargé avec profusion de personnages mythologiques et de rubans, fleurs et guirlandes de fleurs encadrant souvent des paysages. Joseph Fauchiers (1687-1751) illustra particulièrement cette technique. Coloriste et également chimiste, il s’illustre aussi avec ce que l’on appelle « le décor de fleurs jetées au naturel ». Il fera de son atelier une des fabriques les plus importantes de la première moitié du XVIIIe siècle.

C’est à l’initiative de Marcel Provence (tout un programme) qu’un nouvel atelier se constitue en 1927 dont l’activité se poursuit de nos jours.

Quelques grands noms de la faïence provençale.

Citons quelques noms de faïenciers provençaux célèbres : Joseph Fouque (1720-1799), Joseph Plérys (1697-1749), Pierre Clérissy (1651-1728), Gaspard Robert (1722-1799) etc.

Moustier : la Mecque de la faïence provençale

Sinon il vous reste les nombreux ateliers de faïence existant en Provence, en particulier le village de Moustiers-Sainte-Marie, on ne peut plus provençal. Vous y découvrirez l’ensemble du processus de fabrication de la faïence, avec ses décors. Pour assister à des ateliers, il vaut mieux réserver, c‘est le matin que ces présentations ont lieu… la visite procure une immersion totale dans cet art inoubliable de la faïence.

Comments are closed.